Ethnographies, audiovisuel, ethnomusicologie

Jean-Michel Beaudet

Publié le 17 janvier 2013 Mis à jour le 10 août 2015
Dans ce cours, nous ne parlerons pas de "terrain", mais d’échange, pas "d’informateurs" mais d’interlocuteurs.
Par quoi commencer ? Quelles questions poser, et faut-il poser des questions ? Que faire des secrets ? Avec qui travailler ? Est-il bon de rétribuer les musiciens ? Comment enregistrer ? Ethnologie ou action culturelle ? Connaissance ou reconnaissance ? Les questions concrètes d’ethnographie (musicale) seront abordées ici, avec parfois des réponses, concrètes elles aussi, mais ouvrant sur d’autres questions plus générales, à la définition même du métier d’ethnologue.
Une bonne partie du cours sera consacrée aux techniques d’enregistrement sonore.

Orientation bibliographique
  • FAVRET-SAADA, Jeanne, 1977, Les mots, la mort, les sorts. Paris, Gallimard.
  • LAPLANTINE, François, 1996, La description ethnographique. Paris, Nathan Université.
  • MALINOWSKI, Bronislav, 1963, Les argonautes du Pacifique occidental. Paris, Gallimard.
  • RABINOW, Paul, 1988, Un ethnologue au Maroc. Paris, Hachette.
  • TILLION, Germaine, 2000, Il était une fois l’ethnographie. Paris, Le Seuil.

Mis à jour le 10 août 2015