Anthropologie de la parole et linguistique

Valentina Vapnarsky

Publié le 29 septembre 2014 Mis à jour le 29 septembre 2014
Depuis l’ethnolinguistique à ses débuts jusqu’aux tous derniers travaux de ce que l’on aime aujourd’hui plus souvent à nommer anthropologie linguistique, les façons d’appréhender la langue et la pensée se sont fortement complexifiées. Elles se sont enrichies de connaissances plus fines et de théories très variées sur les processus cognitifs et les modalités de l’interaction linguistique et de la communication.
Ce cours s’attache à présenter les grandes lignes de ce renouveau en approfondissant les questions soulevées par les travaux récents en anthropologie cognitive, linguistique cognitive, anthropologie linguistique, ethno-syntaxe, et ethno-pragmatique. Ces approches contribuent à l’élucidation de la façon dont la langue fait sens, et des modes d’intégration des pratiques linguistiques aux pratiques sociales et culturelles. L’idée est aussi qu’une combinaison judicieuse de ces approches peut être d’un grand apport à la compréhension de thèmes fondamentaux de l’ethnologie.
Les premières séances sont consacrées à préciser la problématique des relations entre langue, pensée et culture, en soulignant la diversité et le caractère indirect de ces relations. Puis sont approfondis plusieurs grands thèmes, choisis à la fois pour leur intérêt en ethnologie et la richesse des travaux qu’ils ont pu ou pourraient susciter dans le cadre des approches précédemment évoquées : catégorisations, conceptions de l’espace, temps et temporalités, agentivité, ou d’autres encore, selon les années.

Mis à jour le 29 septembre 2014