L'origine de la croyance

Albert Piette

Publié le 11 janvier 2014 Mis à jour le 11 janvier 2014

Berg International, Paris, 2013, 104 pages.

Au commencement, les Homo sapiens ne croyaient pas. Un jour, certains ont commencé à croire à des choses incroyables, en tout cas difficilement croyables, par exemple que des morts vivent. A partir de là, c’est l’hypothèse de ce livre, une manière humaine d’exister s’est progressivement façonnée. Celle que nous connaissons et qui est marquée par l’interférence permanente de la présence et de l’absence, de l’engagement et du dégagement, du majeur et du mineur, les uns et les autres si caractéristiques des humains. Comment l’Homme moderne va-t-il continuer à évoluer ? En augmentant ses facultés d’activité ou ses facultés de passivité ? Pour poser ces questions, pour tenter d’y répondre, ce livre met en résonnance les sépultures de la préhistoire, des autoportraits de l’auteur en train de croire, une réflexion anthropologique et une interrogation éthique.
Se procurer ce livre

Mis à jour le 11 janvier 2014